Luttes anti-limaces naturelles : pour moins en baver !

Les limaces apprécient de se promener dans nos jardins. Mais lorsqu’elles deviennent envahissantes, il est alors temps de freiner leur élan. Mais pour cela, pas question d’utiliser n’importe quoi !
Des astuces toutes simples existent… Ces solutions peuvent être utilisées simultanément et sans danger. N’hésitez pas à les cumuler. A noter que cet article ne se veut pas exhaustif et que certaines méthodes sont économiquement plus avantageuses que d’autres.

 

Nouvelle page

  • Les matières granuleuses :

- la sciure : répandez une bande de sable autour des zones à protéger. Dans le même genre, vous pouvez disposer des copeaux de bois, du sable, des coquilles d’œufs broyées etc… qui feront barrage aux limaces et escargots. Les matières granuleuses collent à leur corps visqueux. Limaces et escargots détestent ça !

- le marc de café et/ou la cendre : vous pouvez disposer le marc ou des cendres autour des plantes à protéger. Attention cependant à renouveler l’application après chaque pluie ! En effet, bien que les cendres (dans une certaine mesure) et le marc de café aient l’avantage d’enrichir le sol, leur action n’est efficace que jusqu’à la prochaine pluie

 

Cendre, limaces

Dépot de cendres

Nouvelle page

Piège, limaces, pomme de terre

Piège à la pomme de terre

  • Des pièges simples et pratiques contre les limaces

- piège à la pomme de terre : prenez des tranches de pomme de terre coupées en fines rondelles, (les épluchures fonctionnent aussi). Alignez-les en les espaçant de 5 à 10 centimètres, puis posez une planchette ou une tuile au dessus. Veillez à ce qu’il y ait des espaces de passage sous la planche, les limaces doivent pouvoir passer en dessous. Le but est qu’elles s’y réfugient. L’idéal est de quadriller la parcelle de plants à protéger.


Comment ça marche ?
Les limaces dévorent les plants principalement la nuit. Et les coquines se cachent en journée provoquant la colère du jardinier. Grâce à ce piège, les limaces resteront sous la planche et vous n’aurez plus qu’à les récupérer en journée et vous en débarrasser. Non, pas chez le voisin ! :-) mais dans la forêt où elles trouveront des prédateurs ou donnez-les aux poules ou aux canards, ils en raffolent.

 

Nouvelle page

Piège, limaces, bière

Piège à la bière

- piège à la bière : munissez-vous d’une soucoupe, d’un gobelet ou d’un pot de crème épaisse vide. Enterrez ce récipient afin que le bord soit pile au niveau de la terre. Versez-y de la bière mélangée à un peu d’eau. Disposez ce piège près des plantes à protéger. Les limaces viendront y goûter et s’y noieront.

Note : mieux vaut cumuler ce piège avec de la matière granuleuse (copeaux de bois, sciure…). Possibilité de cumuler avec le piège à pomme de terre.

Nouvelle page

  • Favoriser les prédateurs naturels des limaces

La limace a des prédateurs naturels dont vous pouvez favoriser la présence. Vous pouvez ainsi ne pas faire la chasse aux reptiles inoffensifs (lézards, orvets, ...), héberger les carabes, grenouilles, crapauds, ... tous sont gourmands de limaces.

Un des prédateurs de limaces bien connu est le hérisson. Pourquoi ne pas lui aménager un abri ? Il pourra s’y réfugier et passer l’hiver avant de s’occuper des limaces au printemps.

Vidéo : abris à hérisson
Hérisson, limaces

Le hérisson, prédateur des limaces

Nouvelle page

  • Zoom sur l’anti-limaces Ferramol

En dernier recours, au cas où vous seriez vraiment très envahi de limaces il existe dans le commerce un anti-limaces : le Ferramol. Il agit en tant que coupe faim , la limace cesse de s’alimenter et fini par périr. Il est sans effet sur les animaux domestiques et sauvages, sans toxicité pour les sols et est particulièrement efficace.

Sa matière active ? Le phosphate de fer. Une fois dans le sol, il se décompose en élément nutritif pour les plantes. Non toxique, certes, mais quand même moins accessible que les solutions proposées plus haut…

Limaces, Ferramol

Ferramol

Pour aller plus loin :

Vidéo d'un documentaire inspirant avec de nombreuses astuces